Permis de conduire et l'examen pratique, à quoi le candidat doit s'attendre, est-ce trop difficile ?

L'examen pratique marque la fin des épreuves pour l'obtention du permis de conduire. Pour pouvoir accéder à cet examen, il est impératif d'avoir réussi au préalable la première épreuve, soit l'examen théorique général plus connu sous le nom de Code de la Route. Sachez que rien ne vous oblige à passer l'examen pratique dès l'obtention du code de route. De plus, n'ayez craintes, si vous ratez cette épreuve, vous aurez la possibilité de vous représenter 5 fois durant les trois années qui suivent l'obtention du code de la route. De même, la loi dit que le candidat a trois ans pour se présenter à son premier examen pratique.

Donc vous vous présenterez lorsque vous vous sentez prêts, il est bon d'en parler au moniteur de votre auto-école, en effet, il connaît vos progrès et semble être le meilleur indicateur. C'est d'ailleurs ce même moniteur qui procède à votre inscription à l'examen pratique par le biais de la préfecture. Votre convocation vous parviendra dans votre boite à lettres. Pour cet examen, il vous sera demandé d'apporter votre pièce d'identité ainsi que la convocation à l'épreuve. Ces documents permettent à l'examinateur de vérifier votre identité, avant le début de l'épreuve, soyez donc en avance, le jour J.

examen permis de conduire

Déroulement de l'examen pratique

Pour cet examen, vous allez prendre le volant de la voiture et votre passager est votre examinateur. Celui-ci vous demandera d'effectuer un parcours choisi par ses soins. Il se déroulera hors agglomération, mais aussi sur des lieux de passage (en ville). Attention votre examinateur vous observe, celui-ci doit vérifier que vous êtes capable de vous adapter aux changements de contexte. Quoi qu'il en soit il y rajoutera des instructions directionnelles, (allez à gauche, à droite…), rien de bien compliqué ! Sauf que le stress peut tout compliquer et parfois, il nous fait tout comprendre de travers.

Si vous n'êtes pas sûr d'avoir compris sa demande, faites-le répéter plutôt que de faire des gaffes qui peuvent vous être fatales pour l'obtention du permis b. Pendant cette épreuve, il ne s'agit pas que de tenir le volant de la voiture, l'examinateur s'attend aussi à ce que vous lui fassiez comprendre que vous êtes autonome et que vous n'êtes pas hésitant. L'examinateur va aussi vous faire passer quelques tests, de façon discrète, un test de vue (Il vous demandera la lecture de la plaque d'immatriculation de la voiture devant vous, par exemple…). Vérification de vos connaissances sur l'équipement intérieur, précisons sur le freinage ainsi que des manœuvres spécifiques telle la marche en arrière, entre autres.